le cri du papillon

le cri du papillon

le ciel tombe

- à Éric Roger

 

est-ce qu'un morceau de poésie

fragment d'innocence

ou pointe de vérité

tombé d'illusions

lézarde la rue ?

 

quand les silences se guettent

deviennent rapaces

chasseurs de mots

dépeceurs de lettres

assassins d'idées

 

quand la poésie est morte

sans un bruit

parce que personne n'écoute

qu'il n'y a plus personne

 

seulement quelques poussières

il ne reste que quelques poussières

et une lumière

il y a toujours une lumière

un peu d'énergie

quelque part

quelqu'un

qui attend le prochain big bang

 

 

Patrick Packwood

- 28 novembre 2007 -



29/11/2007
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres